louerAlors que mon blog tente tant bien que mal (plus mal que bien) et de par lui-même de garder ses lecteurs fidèles (?!) et la tête hors de l’eau dans cette jungle que représente la blogsphère, certains n’hésitent pas à exploiter ce blog.

L’avantage est la gratuité de la plaforme.
Mais à quel prix? Aux annonces Ad Sense Google power.

Et oui, parce qu’à force de raconter des bêtises sucrées sur beaucoup de sujets, ça attire le lecteur chaland. Tout premièrement, nous avions commencé avec les mots clefs de recherche Google. Et qu’évidemment, le chaland était déjà relativement gourmand. Nous avons continué par écrire un billet sexuellement sexuel sur les sous-vêtements masculins, et là, le chaland devint très gourmand (mais d’une toute autre gourmandise, ce pervers).

Alors forcément, les petits-gens-qui-ont-de-l’argent pour leurs publicités, ce sont empressés de choisir Ad Sense, et mon blog semble être bien ancré dans leur base de données de par sa polyvalence. Alors maintenant que nous avons passé la sempiternelle annonce sexuelle (toujours le même article), nous tombons maintenant dans le tout ou rien :
Beaucoup de sucres et leurs régimes (perdre de 5 à 25kgs), de gâteaux et autres biscuits (Saint Michel, Lu), de produits dérivés (livre de cuisine pour enfant, des cadeaux chocolatés, des recettes micro-ondes). On y côtoie aussi les loisirs créatifs (et là, j’avoue que je ne comprend pas pourquoi avec beaucoup d’annonces sur le scrapbooking); afin et l’essentiel (?) on peut toujours rencontrer l’amour grâce aux annonces Ad Sense de mon blog.

Elle n’est pas belle la vie ?
Non.

Oui, mais polluée.