foireuxPour choisir un cadeau, c’est facile, on fait comme si on s’en offrait un. Mais on le donne à quelqu’un d’autre.

Pour bien choisir un cadeau, c’est nettement plus délicat. Il faut connaître la personne, connaître ses gouts, savoir ce qu’elle possède déjà (ou non) voire, tenter d’imaginer ce qu’elle aimerait recevoir.

Tout se complique par la suite si nous parlons en termes de caractéristiques: matières, couleurs, contenu et contenant, format, version et autres.

Évidemment, certains trichent et demandent une liste détaillée de ce qu’il ferait plaisir aux concernés. D’autres se triturent la tête pour trouver et l’objet idéal et la façon de pouvoir quand mêmes les acheter (rien ne sert de courir à la rareté s’ils sont introuvables).

Bref, que ce soit grâce à un fourmillement d’idées ou à cause d’une sérieuse démotivation, il arrive quand même qu’on fasse l’objet de… cadeaux foireux !

Je sais très bien que personne ne donnera dans l’œil rond comme une bille en lisant ce billet, car chacun de nous a déjà reçu un cadeau foireux. Vous savez ce genre de cadeaux qui fait l’actualité des sites d’échanges et autres enchères. Ce genre de cadeaux que vous préféreriez voir cassé dans votre poubelle plutôt que neuf sur votre buffet.

Il y a des cadeaux comme ça, où on est certain d’être la cible d’un terrible complot international et même… universel ! On ne peut pas, sous prétexte de ne point vous aimer, enfin pas trop, d’oser vous offrir ce type de présent. Ce n’est, tout simplement pas humain.

Évidemment, dans la majorité des cas, c’était par bienveillance. Et là, vous êtes généralement dans du beau caca. Il va vous falloir apprendre à concilier les différents choix qui s’offrent à vous, selon la nature de l’objet et l’importance de la personne (affective, financière, etc.): vous avez l’objet qu’il vaut mieux garder et ressortir quand la personne viendra dans votre chez-vous; celui que vous pouvez échanger en toute impunité avec vos amis, vos collègues de boulot ou avec des inconnus via internet; celui que vous pouvez donner à votre chien, chat, furet, grenouille ou hérisson. Enfin, celui dont il vous faut vous débarrasser coute que coute et pour cela, vous mettez lunettes fumées et long imperméable pour le jeter dans une poubelle d’un quartier résidentiel à une quarantaine de kilomètres de là.

Et vous,
Qu’avez-vous reçu cette année,
En cadeaux foireux ?